Quels bateaux puis-je manœuvrer avec mon permis côtier ?

La navigation en bateau nécessite l’obtention d’un permis. La législation prévoit plusieurs types de permis bateau, avec des autorisations et des propriétés spécifiques. Concernant le permis côtier, il est dédié à certains types de voiliers. Découvrez dans cet article les différents types de bateaux que vous pouvez conduire avec un permis côtier et les restrictions y afférentes.

Le premier permis en mer

Le permis côtier est requis pour conduire un bateau de plaisance à moteur de 6 chevaux. Il n’y a pas de puissance maximale. Vous pourrez ainsi conduire un bateau à moteur de 6 ou 250 chevaux, voire 500. Il n’y a pas de limite de taille non plus pour ce type de permis. Votre bateau peut mesurer jusqu’à 70 mètres. Il permet aussi de conduire les embarcations du même type de nuit, en respectant les règles de navigation. Le permis côtier est la première étape du permis bateau en mer. Il peut être étendu en fonction de vos besoins et des spécificités de votre embarcation. Pour passer ce permis, il faut avoir au moins 16 ans et passer les règles de manœuvre en mer, les balisages de jour et de nuit ainsi que les signaux phoniques. Les cours alternent la théorie et la pratique pour faciliter l’apprentissage.

Les limites de navigation

Le permis côtier remplace la carte mer depuis 2008. Son titulaire peut également naviguer sur les lacs ou les plans d’eaux fermés jusqu’à 6 milles, environ 12 kilomètres d’un abri. Ce dernier se traduit par un lieu protégé où vous pouvez vous réfugier. Ainsi, vous pouvez naviguer à cette distance d’un port, d’une anse, d’une île ou même de votre propre bateau. Il permet également la navigation sur les lacs et les points d’eau fermés ainsi que le pilotage d’un jet-ski. Il vous suffit ainsi de compter les 6 milles de votre point de départ. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des instances côtières en cas de doute ou de changement d’embarcation, surtout pour les novices.

Qu’en est-il de la navigation à l’étranger ?

Le permis côtier est un permis de plaisance français qui est valable à l’étranger, tant que vous portez un pavillon français. Si vous naviguez à l’étranger dans un bateau étranger, vous devez vous renseigner sur les autorisations nécessaires auprès des instances côtières du pays concerné. Sachez qu’en France, comme à l’étranger, la navigation sur mer peut être contrôlée par les Affaires maritimes et la Gendarmerie maritime ainsi que les Douanes à tout moment. À défaut de permis valable et adéquat, vous pouvez vous heurter à des sanctions. Ces dernières dépendront du niveau d’infraction. Dans tous les cas, pensez à bien vous renseigner sur les règlements à respecter avant de prendre la barre d’un bateau, même personnel.

L’extension hauturière du permis : les avantages au permis plaisance
Quelles sont les différentes épreuves du permis bateau ?